Comme une bombe

by Mayday

supported by
/
  • Streaming + Download

     

1.
02:56
2.
3.
4.
03:16
5.
6.
7.
01:42
8.
9.
02:19
10.
03:47

about

Le groupe Mayday s’est formé en mars 2012 dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Les quatre amis – DeadFrank, Stakhanov, Sissel et BB – se connaissent de longue date, pour avoir grandis ensemble et s’être impliqués dans divers groupes d’affinités antiracistes et syndicaux. Si le son de Mayday s’inspire de l’héritage des grands groupes punk et oi montréalais, le groupe a su développer sa propre identité, qui est un amalgame entre le streetpunk américain (Bonecrusher, Rancid, Noi!se) et la sensibilité française qui rappelle Camera Silens.

Fort d’une première expérience studio en 2012 (Excepté une fois à Verdun EP), le premier album complet du groupe (Comme une bombe, 2014) marque un grand coup ! Les textes, chantés en anglais, français et espagnol, sont à la fois sombres et réfléchis. Ils traitent de conscience de classe, de persévérance et de la force de l’amitié que seuls partagent les voyous. Avec cet album, Mayday marque son appartenance à la culture skinhead tout en y infusant un vent de fraîcheur. Faites gaffe à l’explosion !

credits

released March 21, 2014

Enregistré et mixé par Scott Hold A Grudge
Masterisé par Ryan Morey
Infographie par Freak@15-23.com

tags

license

all rights reserved

about

Sabotage Musique Montreal, Québec

L’objectif de Sabotage Musique est de combler le manque de ressources pour les groupes qui évoluent de façon DIY au Québec. Le label est là pour donner un coup de main en matière de promotion et de vente, sans s’immiscer dans le processus créatif ou les décisions des groupes avec qui il travail.

Sabotage Musique est un label indépendant lancé en novembre 2013 et localisé à Montréal, au Québec
... more

contact / help

Contact Sabotage Musique

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Hooligans
I do it for the glory, I don’t need any shame
It’s all about gambling with my own life
I don’t need no guns or any knives
Today will I be on the wall of fame?

Hooligans, Hooligans
Broken bones and dirty faces
Hooligans, Hooligans
Your blood on the terraces
Once again I’m on the ground and I don’t care
It’s not the last round, the sirens haven’t blared
I’m gonna get up and show you what I got
Break my knuckles on your teeth with my best shot
Track Name: N'oublie jamais
On a parfois tendance à revivre le passé
Tout ce que l’on a vécu
Et tout ce qu’on a perdu
Mais vaut mieux s’accrocher à ce pour quoi on s’est battu
Tous ceux qu’on a défiés
Tout ce que l’on a vaincu
Ne regrette jamais toutes les actions que tu as faites
Et n’oublie jamais que personne n’est ton maître
Ne crois jamais que tu es seul à te battre
Et n’oublie jamais que tu auras toujours ta place

Quand on repense à toutes ces années
On défend notre cause
On défend notre fierté
À quiconque voudra venir nous faire chier
On les met en garde
Notre famille a les coudes soudés
Track Name: Comme une bombe
La descente s’entame, on ne voit que du noir
Nos poitrines sont en flammes et brûlent nos histoires
La fumée nous aveugle, nous tend vers la folie
Des cendres sur le seuil de nos visages meurtris

On perd tout contrôle, on n’entend plus raison
La tête qui explose et le cœur comme une bombe
On a perdu les pôles, y’a plus rien à l’horizon
Les pensées qui implosent et le cœur comme une bombe

On n’a plus de sensations, on ne trouve plus l’espoir
La tête est une prison qui est sans échappatoire
On croit que c’est la fin, on ne cherche qu’à fuir
On aimerait voir demain mais nous on craint le pire

Apprendre à lâcher prise, savoir laisser tomber
Dans une période de crise, on doit tout surmonter
Alors on s’accroche à tout ce que l’on aime
On lutte de toutes nos forces pour vaincre ce que l’on sème
Track Name: La rage
Depuis ton tout premier souvenir
T’as aucune mémoire où t’acceptes d’y croire
Tu espérais qu’on ne faisait que mentir
Du moins qu’ils avaient tort
Tout petit toujours très renfermé
Surprotégé face à l’adversité
Tu vivais le régime de l’inconfiance
Et à leurs yeux tu n’avais aucune chance

La rage te ronge de l’intérieur
Dans ton regard, la haine et la rancœur
La rage te ronge de l’intérieur
Les poings liés et les doigts d’honneur

Dans la vie et dans ta famille
Tu ne vois pas la place que l’on t’accorde
Tu cherches constamment à savoir qui tu es
Celui que tu deviens ou celui que tu étais
Adolescent, tu détestais la vie
Tu préférais regarder vers la mort
Tu te contentais de sombrer dans l’oubli
Plutôt qu’apprendre à brûler le décor

Dans ton cœur et dans ton âme
Il y a toujours un brin d’espoir
Mais tous les jours, un combat s’entame
Tu dois y faire face pour atteindre la gloire
Toute ta vie, on t’a promis le pire
On a toujours craché sur ton avenir
Le temps est venu de rester fort et fier
Et de ne plus jamais regarder derrière
Track Name: Ta vie (feat. J-F d'Esclaves Salariés)
Près de dix ans de combat peut-être
Et au moins autant de soûleries
De toutes les guerres, de toutes les fêtes
Premier arrivé, dernier parti
Tu n’as jamais baissé la tête
Regagner chaque quartier
De victoires en conquêtes
Pas un seul moment tu n’as douté

Quand ton passé ressurgit
Dans les décombres de ta mémoire
Tu revois passer ta vie
Et ses traces sur ton corps
Tes tatouages bleuis
Derniers vestiges de ton histoire
Ces cicatrices pâlies
Cesseras-tu un jour d’y croire?

Chaque soir accoudé au bar
Abandonné par tes amis
Demain qui racontera ton histoire
Ta lutte, ta crew, ta vie?
Ils ne savent pas ce que tu as traversé
Reste-t-il quelque chose d’hier?
Tout juste accompli, déjà oublié
Ton passé, tes rêves, ta guerre

Toute ta jeunesse qui est passée
Tu n’as pas compté les sacrifices
De ta génération tu es le dernier
Dans un silence à jamais complice
Acharné
Ta vie a pris la couleur de tes frères
Et de tout ce que tu détestes
Qui saigne les rêves
L’encre qui est dans tes veines
Comme tout ce que ton cœur voulait
L’âge, mais sinon tout ce que l’avenir te réserve
Quand ton passé ressurgit
Dans les décombres de ta mémoire
Tu revois passer ta vie
Et ses traces sur ton corps
Tes tatouages bleuis
Derniers vestiges de ton histoire
Ces cicatrices pâlies
Et moi je reste pour y croire
Track Name: Quarante heures (feat. Rick de La Gachette)
Les pantalons bleus, les mains noircies
C’est la couleur que prend ma vie
Une vie de sueur et d’exploitation
Salaire minimum contre ma soumission
Ils s’enrichissent sur nos efforts
Sur nos blessés, sur nos morts
Tant de vies de gaspillées
C’est une vie de salarié

40 heures semaine
Puis toute une vie de crucifiée
Héros de la classe ouvrière
Je suis, je resterai

Une peau couverte de poussière
Amassée dans la misère
Travailler plus fort pour produire plus
Travailler plus fort pour valoir moins
Et chaque soir dans l’autobus
Je me rechante ce même refrain
Une révolte à la Spartacus
Ou ma vie pour rien?

Plus de temps passé à l’usine
Que chez moi avec ma famille
Cinq jours semaine puis recommencer
Jeté aux oubliettes une fois trop usé
Entretien minimum de la machine humaine
Réforme syndicale pour étouffer la haine
On nous dit que c’est la réalité
Qu’il faut arrêter de se leurrer

Les pantalons bleus, les mains noircies
C’est la couleur que prend ma vie
Une vie de sueur et d’exploitation
Salaire minimum contre ma soumission
Après 10 000 ans d’évolution
Je refuse de croire qu’on n’en soit que là
Prozac, lithium et dépression
Ce mode de production, non, je n’y crois pas
Track Name: Together
We’re the ones who stand and fight
We don’t fear the government
Battling for what’s wrong, what’s right
Someday you’ll lose the game

Together, united as one
Together, we’ll make you run
Track Name: Nunca más
Una mujer destruida por la vida,
Llorando todas las noches y los días
Tomando, matando la pena y el dolor
Escondiendo todo su sufrimiento interior

Al comienzo si lo perdono
Según ella todo era amor
« Se preocupa de mi se que me ama »
Pero solamente acumulo la rabia
¿Cuanto tiempo hay que esperar?
¿Cuanto tiempo hay que aguantar?
¿Cuantas veces hay que llorar?
Antes de explotar
Un día de frio decidió de partir
Pero el no quiso dejarla huir
Al contrario la trato de estrangular
Y ella ya no pudo
Y ella ya no pudo más.

Y con los ojos muy bien cerrados
Y los puños mas que apretados
Le tuvo que pegar con mucha emoción
Y cada golpe le destruyó el corazón
Track Name: Rusty Shield
Outside the air is cold
There’s no place for foreigners
Prostitution on the corner
The neighbourhood is getting old

Too much closed factories
No more work, no more hope
Unemployment and misery
Every step’s on a tight rope
Shot of whiskey and dirt on the floor
This world’s bad as hell
Thirsty bars and empty bottles
Rusty shield and broken shell

At the hospital they’re overwhelmed
Junkies, bad drugs, you know the lyrics
Beaten wives and broken bones
Here we go now, you see the topic

They ask us why we’re agnostic
Don’t you see this world is sick!?

Oh beware little sister cause in this world we’re all alone
Lost in the fog like blind warriors with our old and broken weapons
Oh beware little brother cause in this world we’re all alone
Lost in the fog like blind warriors with our old and broken weapons

Shot of whiskey and dirt on the floor
This world’s bad as hell
Thirsty bar and empty bottles
Rusty shield and broken shell